Devant l’écran (3)

11 juin 2009

Quelques mots sur le long métrage en compétition numéro 5, My dog Tulip, qui n’est pas sans rappeler My Dog Stupid de John Fante : « J’ai retenu mon souffle. Ce n’était pas un mouton. Ça avait même une crinière. « C’est un lion », j’ai dit en reculant.  »

Ici aussi, un chien, un berger allemand femelle plus précisément, une chienne quoi, fait irruption dans la vie d’un journaliste-écrivain quinquagénaire qui s’ennuie de la société des hommes. Le dessin en 2D de Paul Fierlinger est réalisé sur ordinateur mais parvient à imiter parfaitement le trait fin et gracile de l’aquarelle qui sied à l’exploration de la campagne anglaise, (Gainsbourg Et Son Gainsborough…).

Le vieux Joe tient un journal serré sur sa bien aimée canine. Sa voix off  de vieux monsieur mélancolique le déclame paisiblement. Des considérations médicinales aux analyses anthropo-canines, c’est un existentialisme misanthrope qui s’offre à nous.

En 16 ans de vie commune et d’amour (presque) platonique, Joe et sa compagne qui remue la queue auront vécu toutes les guerres de la vie et l’amour aussi… Quelques longueurs peut-être mais vivre avec un animal fait oublier le temps qui passe…

Maintenant direction le MIFA.

 

S.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :